La Provence á lire et á partager

Retour à la liste

Réf.:
ISBN 978-2-906162-41-9

15 x 21 cm
128 p., ill. en n. & b.
1998
Les Alpes de lumière n° 128

Les marchands droguistes de la montagne de Lure

Auteur(s) : Gisèle Laroche-Galopini

Les plantes de la montagne mais surtout l’esprit d’entreprise et le courage des longs voyages ont permis à ces Bas-Alpins de fonder des dynasties à Nancy, Limoges, Toulouse, Clermont-Ferrand…

Il y a bien eu de nombreux marchands droguiste dans les villages du pied de la montagne de Lure. Ils faisaient le commerce de produits pour la pharmacie dans toute la France. Plusieurs se sont installés dans les villes où ils faisaient leurs échanges - Nancy, Limoges, Clermont-Ferrand, Toulouse... Certains ont même fait fortune, achetant maisons et entreprises, et d'autres, ou leurs descendants, ont occupés des fonctions de juges, notaires, maires... Dans le même temps, ils sont restés longtemps attachés au pays d'origine - naissances, mariages, tombeau, part prise à la vie municipale, solidarité avec leur groupe social des paysans entrepreneurs.

 

Auteur

Gisèle Roche-Galopini : a été professeur d'anglais à l'Université d'Aix-Marseille. D'origine savoyarde, elle a choisi de vivre en Haute-Provence, et sa curiosité pour sa nouvelle maison lui a fait découvrir des pans largement enfouis de la mémoire du village et des "Basses-Alpes".

Du même auteur :

 

Sommaire

De la fin du XVIIe siècle au milieu du XVIIIe siècle

  1. Qui sont les colporteurs droguistes ?
  2. Les départs
  3. Les aléas du métier
  4. La foire de Beaucaire
  5. La famille
  6. Une grande famille
  7. Le colporteur droguiste reste-t-il un paysan ?
  8. Diffusion des idées de progrès

Période de transition. Deuxième moitié du XVIIIe siècle

  1. Diversification des marchandises
  2. Diversification des activités
  3. Evolution de la société

La Révolution et après

  1. Les difficultés
  2. Les revenus et l’impôt
  3. Réussite locale ou abandon du métier
  4. Les départs
  5. La réussite dans la région d’adoption
  6. Une lettre de 1830

Conclusion

Prix  :   12.00€
Haut de page