La Provence á lire et á partager

Retour à la liste

Réf.:
ISBN 978-2-919435-01-2

21 x 21 cm
208 p., 150 ill. en coul., 50 ill. en n. & b.
2012

Le Canal de Manosque. De son invention à ses nouveaux enjeux 1862-2012 Soldé, Soldé

Auteur(s) : Sous la dir. de Claude Martel. Préfaces de Jean-Claude Bouvier et Olivier Girard Avec les contributions de Cécile Chapuis, André de Réparaz et Henri Pignoly

Quand on les côtoie en bons voisins, on a le sentiment que les canaux d'irrigation ont toujours fait partie de nos paysages. Ils nous sont familiers et leur présence discrète nous fait oublier qu'il s'agit là d'ouvrages d'une grande richesse, savamment conçus par des ingénieurs exigeants, au prix de durs labeurs, et qui ont bouleversé les modes de vie de leurs riverains. Mais chacun a son histoire singulière et c'est celle de l'un d'eux, et non des moindres en haute Provence, que nous vous contons ici : le Canal de Manosque.

Cette histoire va nous révéler précisément que ce canal qui déroule aujourd'hui ses eaux paisibles sous les frondaisons nées sur son passage, est l'aboutissement d'un projet mené de haute lutte et pendant des décennies pour distribuer les eaux de la Durance, en un partage équitable, dans un réseau chevelu de quelques 300 kilomètres de rigoles d'arrosage : son creusement sur des kilomètres dans des terrains récalcitrants, par dessus ou par dessous des ravins, des torrents, des rivières, des routes et des voies ferrées, tout en lui gardant une pente constante et infime, relève d'une prouesse technique admirable.

Si aujourd'hui on le devine à peine au détour d'un chemin ou au passage d'un pontceau, ce canal discret de  57 kilomètres qui s’étend en rive droite de la Durance, n'en est pas moins un grand musée à ciel ouvert de tout ce que la science hydraulique du XIXème siècle compte d'ouvrages d'art.  Dans un état de conservation excellent, il force l'étonnement à plus d'un titre : depuis la haute exigence des ingénieurs des Ponts et Chaussées qui l'on conçu comme un « monument » au plein sens du terme, aux savoir-faire des hommes de toutes professions qui l'ont construit, avec leurs bras, leur volonté et des animaux de trait pour toute assistance !

Aujourd’hui toujours en fonction, le canal fait l’objet d’un « Contrat de canal », le premier du genre en France. Ses usagers, conscients de l’enjeu important que constitue la ressource en eau, ont choisi une gestion collégiale afin de lui assurer le meilleur avenir possible. C’est donc non seulement un fleuron patrimonial surprenant que nous vous invitions à découvrir au fil de ces pages, mais également un exemple réussi de gestion collective d’une ressource précieuse.

L'auteur : Claude Martel

Présidente de l’association Alpes de Lumière et épouse de son fondateur, Pierre Martel, Claude fut ingénieure spécialisée dans la linguistique au CNRS, avant de se consacrer pleinement à la poursuite des actions de l’association, notamment dans le cadre de la Revue scientifique Les Alpes de lumière.

Auteure de nombreuses études et publications, elle nous offre ici un nouvel ouvrage extrêmement riche, aboutissement d’une minutieuse collecte d’informations au sujet de l’histoire, de la construction, de l’usage, et des enjeux de ce patrimoine méconnu du grand public jusqu’à ce jour. 

Sommaire

Introduction. Un ouvrage original peu connu, André de Réparaz

1 La vallée de la Durance de la fin de l'Ancien Régime au Second Empire

2 Les canaux de la Durance au fil des siècles, Henri Pignoly

3 L'invention du canl : une histoire à rebondissements

4 Un chantier d'un quart de siècle 1882-1907

5 Un canal en héritage: de la France agricole à la fin du monde rural 1900-1950

6 Le canal dans un territoire en mutation 1950-2000

7 Aujourd'hui et demain : une reprise en régie et un contrat de Canal à réussir

 

Prix  :   14.00€
Haut de page